Archives mensuelles : mars 2018

Programmation – « Ateliers du livre BnF ‘‘Au coeur des circulations internationales du livre’’ – 28 mars 2018 »

Vous trouverez en pièce jointe le programme de l’atelier du livre organisé par la BnF et l’Université Paris-Nanterre autour de la thématique « Au cœur des circulations internationales du livre : traducteurs, agents et autres passeurs », qui se tiendra le 28 mars 2018 (14 h-19 h30). Entrée libre.

Programme atelier du livre du 28 mars 2018

Parution – « Dealing with Authorship. Authors between Texts, Editors and Public Discourses »

Dealing with Authorship
Authors between Texts, Editors and Public Discourses
Editors: Sarah Burnautzki, Frederik Kiparski, Raphaël Thierry, Maria Zannin

Cambridge Scholars Publishing

ISBN-13: 978-1-5275-0560-5
ISBN-10: 1-5275-0560-X
Date of Publication: 01/02/2018
Pages / Size: 275 / A5
Price: £61.99

 

Literature and film generate symbolic as well as economic capital. As such, aesthetic productions exist in various contexts following contrasting rules. Which role(s) do authors and filmmakers play in positioning themselves in this conflictive relation?

Bringing together fourteen essays by scholars from Germany, the USA, the UK and France, this volume examines the multiple ways in which the progressive (self-) fashioning of authors and filmmakers interacts with the public sphere, generating authorial postures, and thus arouses attention. It questions the autonomous nature of the artistic creation and highlights the parallels and differences between the more or less clear-cut national contexts, in order to elucidate the complexity of authorship from a multifaceted perspective, combining contributions from literary and cultural studies, as well as film, media, and communication studies.

Dealing with Authorship, as a transversal venture, brings together reflections on leading critics, exploring works and postures of canonical and non-canonical authors and filmmakers. An uncommon and challenging picture of authorship is explored here, across national and international artistic fields that affect Africa, Europe and America. The volume raises the questions of cultural linkages between South and North, imbalances between the mainstream and the margins in an economic, literary or “racial” dimension, and, more broadly, the relation of power and agency between artists, editors, critics, publics, media and markets.

See the extract enclosed.

978-1-5275-0560-5-sample

Parution – Michel Murat, « Le Romanesque des lettres »

Michel Murat, Le Romanesque des lettres, Paris : José Corti, coll. « Les Essais », 2018.

312 pages

23 EUR

EAN : 9782714311986

Présentation de l’éditeur :

Le romanesque des lettres est le tête-à-tête de la littérature et du réel – un réel qui est lui-même pénétré de littérature. À travers cette frontière poreuse se rencontrent une expérience littéraire et une idée de la vie. Œuvres, interprétations, événements de la vie des lettres, tout peut être lu comme un roman, en nous souciant de l’intérêt qui nous attache et du plaisir qui nous rétribue ; à la faveur des circonstances, tout peut être vécu comme un roman. La littérature, loin de se fermer sur son autonomie, apparaît ici comme une maison ouverte à son dehors. La porte battante au centre du livre est un chapitre sur le roman à clés. Les fenêtres donnent sur le rapport entre création et critique, lecteurs et bibliothèques, amitié et historiographie, vie privée et vivre public. Au fil des pages s’anime le paysage d’un long romantisme, allant de Sainte-Beuve à Sartre, sous l’horizon de ce que Proust appelle un romanesque vrai.

L’auteur :

Michel Murat, né en 1950, est professeur de littérature française à l’Université Paris IV Sorbonne et ancien directeur du département Littérature et Langage (LILA) à l’École normale supérieure.

Annonce – « Colloque international ‘‘Presse et littérature africaine(s)’’ »

Programme du colloque international « Presse et littérature africaine(s) »

Université Paul-Valéry Montpellier 3, RIRRA21

Site Saint-Charles / Salle des colloques 1

Lundi 19 mars 2018

9h Inauguration d’Afrophonie, Semaine de la Francophonie 2018 de l’UPVM, par Patrick Gilli, président de l’UPVM, et Anne-Marie Motard, vice-Présidente de l’UPVM déléguée aux Relations internationales et à la Francophonie

9h10 Ouverture du colloque par Marie-Ève Thérenty, directrice du RIRRA 21

9h15 Introduction (Claire Ducournau et Ruth Bush)

9h30-11 h Prises de parole littéraires dans l’espace public colonial

Président de session : Charles Forsdick

Hans-Jürgen Lüsebrink (Université de Saarbrücken) : « Le Bulletin de l’enseignement de l’A.O.F. – contraintes et potentialités créatives du paternalisme pédagogique colonial »

Kusum Aggarwal (Université de Delhi) : « L’écrivain africain et le missionnaire français : les dynamiques des sociabilités et des échanges dans la recomposition de l’espace public colonial d’après le cas de Paul Hazoumé »

Limakatso Pepenene (National University of Lesotho) « La presse missionnaire et l’écriture de Thomas Mofolo : le cas du roman Pitseng »

Pause

11h30-12 h30 Little magazines et réseaux littéraires en Afrique de l’Est

Présidente de session : Claire Gallien

Erik Falk (Nordic Africa Institute, Uppsala) : « Writing East Africa in the world: Transition’s early years »

Aurélie Journo (Université Paris 13) : « Presse et littérature en Afrique de l’Est, porosité et influence réciproque. Le cas de la revue littéraire kenyane Kwani ? »

Déjeuner

14h-15 h Réception des écrivain-e-s africain-e-s dans la presse

Président de session : Maxime Del Fiol

Clara Schumann (Humboldt University) : « Migrant authors in the Cameroonian Press »

Françoise Naudillon (Université Concordia) : « La trajectoire impossible : les écrivains africains dans la presse au cours des décennies 1980 à 2000 »

Pause

15h30–16 h30 Fiction, presse et politique : questions de genres

Présidente de session : Kusum Aggarwal

Kévin Boumy (Université Félix Houphouët-Boigny Abidjan-Cocody) : « L’essai politique comme prolongement éditorial sur la crise ivoirienne : l’exemple de deux journalistes-écrivains africains (le Franco-Camerounais Théophile Kouamouo et le Burkinabé Alexandre Ilboudo) »

Alexie Tcheuyap (University of Toronto) : « Mongo Beti, Janis Otsiemi et le récit de la presse »

18h Vernissage de l’exposition « Awa, une revue féminine pionnière. Sénégal, 1964-1973 » (Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences Humaines Ramon Llull)

Mardi 20 mars 2018

9h30-11 h Autour d’Awa, une revue féminine entre presse et littérature

Présidente de session : Marie Bourjea

Fatoumata Sow (Université de Sine Saloum El Hadj Ibrahima Niass) : « Awa, premier magazine féminin francophone, cadre d’expression de la parole féminine africaine moderne »

Marie-Ève Thérenty (Université Paul-Valéry Montpellier 3) : « Médiapoétique du magazine Awa ou la difficile équation du féminin africain »

Laure Demougin (Université Paul-Valéry Montpellier 3, Université Laval). « De la presse coloniale à Awa en passant par Joseph Zobel. Questions de méthode dans les études médiatiques »

Pause

11h30-13 h Approches poétiques de textes journalistiques et romanesques

Présidente de session : Marie-Astrid Charlier

Cheikh M. S. Diop (Université Assane Seck – Ziguinchor) : « Le roman sénégalais et la presse : de la satire sociopolitique à l’écriture engagée »

Serigne Seye (Université Cheikh Anta Diop de Dakar) : « Les écrits journalistiques de Boubacar Boris Diop : un métadiscours sur la littérature africaine »

Fernand Nouwligbèto (Université d’Abomey-Calavi) : « Champ médiatique et champ dramatique au Bénin : dynamiques et répercussions scripturales »

Déjeuner

14h-15 h Figures d’écrivain-e-s journalistes au Congo

Président de session : Daniele Comberiati

Lyvia Afui Nkili (Université de Lorraine, Metz) : « Impact de la presse coloniale dans la construction du champ littéraire congolais. Étude du parcours de Sylvain Bemba »

Nicolas Martin-Granel (ITEM, CNRS) : « Notes sur la presse à Brazzaville et la “phratrie” des écrivains »

Pause

15h30-16 h30 Le rôle de la presse dans la construction des carrières littéraires

Président de session : Jean-François Durand

Dominique Ranaivoson (Université de Lorraine, Metz) : « Écrire pour la presse : un tremplin pour les écrivains ? Le cas de Madagascar »

Slimane Ait Sidhoum (Université Paul-Valéry Montpellier 3) : « L’ivrEscq, un magazine littéraire algérien ou comment survivre en milieu hostile tout en servant la littérature algérienne »

Pause

17h-17 h45 Entretien avec Olympe Bhêly-Quenum (écrivain, journaliste, rédacteur en chef de La Vie africaine (1959-1965)), animé par Claire Ducournau