Archives mensuelles : février 2020

Parution – Mémoires du livre, vol. 11, n° 11 : « La circulation de l’imprimé entre France et États-Unis à l’ère des révolutions »

Le dernier numéro de Mémoires du livre/Studies in Book Culture vient de paraître.

Placé sous la direction de Michaël Roy (Université Paris Nanterre), ce numéro s’intitule « La circulation de l’imprimé entre France et États-Unis à l’ère des révolutions / Franco-American Networks of Print in the Age of Revolutions ».

Il est accessible à l’adresse suivante : https://www.erudit.org/fr/revues/memoires/2019-v11-n1-memoires05099/.

  

Journée d’études – « Évaluer l’art : commissions, subventionnements, mécénats »

Journée d’études « Évaluer l’art : commissions, subventionnements, mécénats », vendredi 14 février 2020, 11h-17h45 au Centre Pompidou 

 Lors de cette journée d’études, artistes, chercheurs et acteurs du monde de l’art s’interrogeront sur la façon dont sont évalués les œuvres et les projets artistiques dans le cadre des politiques de financement de l’art, sur la pertinence des méthodes de sélection, et sur les alternatives à une évaluation de l’art soumise aux logiques du marché. Il s’agira de chercher à rendre visible ce qui reste opaque dans les pratiques d’évaluation de l’art, en vue de mieux comprendre ce qui se joue dans nos manières d’attribuer de la valeur.

Le temps où avait cours l’idée que c’est l’artiste qui fait l’art est bel et bien révolu. Du commissaire d’exposition au médiateur de musée, figures qui n’existaient pas il y a quarante ans, en passant par le conservateur de musée, le programmateur, l’expert, le critique d’art, le collectionneur ou les « agences de notation » de l’art (Artprice, Artnet), l’œuvre d’art n’est plus simplement le produit de l’artiste, mais celui d’une action collective impliquant des chaînes de valorisation et d’intermédiaires toujours plus étendues dans l’écosystème artistique. Le pouvoir de ces intermédiaires tient en grande partie au rôle qu’ils jouent dans les processus d’évaluation par lesquels œuvre ou artiste se voient attribuer une valeur, imposant ainsi une normativité qui peut être jugée étrangère ou aliénante relativement à l’acte créateur. Ces médiations sont le lieu de négociations et de rapports de forces entre intermédiaires, commanditaires, institutions et artistes, qui reformulent d’une certaine manière la question de l’autonomie de l’art, dans la mesure où l’évaluation d’une œuvre dépend non d’une logique interne au champ artistique mais de régimes de valeurs hétérogènes.

Programme

Centre Pompidou – Petite salle  

11h00    Accueil des participants

11h15   Introduction

11h30   Valence, valuation, évaluation de l’art contemporain

Table ronde animée par Yves Citton (théoricien des médias), avec Jérome Glicenstein (artiste et théoricien des arts), Valérie Pihet (sociologue), Olivier Quintyn (théoricien des arts), Joëlle Zask (philosophe).

12h45   Pause déjeuner

14h30   Evaluer l’art par l’art

par Franck Leibovici (artiste et poète) et Yaël Kreplak (sociologue).

15h15    Pratiques d’évaluation de l’art : comment se fixe un prix ?

Table ronde animée par Jean-Max Colard (chef du service de la parole au Centre Pompidou, critique d’art et théoricien de la littérature) et Nancy Murzilli (philosophe et théoricienne de la littérature), avec Nicolas Trembley (art advisor et ex-critique d’art), Marion Papillon (directrice de la galerie Papillon et présidente du Comité professionnel des galeries d’art), Marc Vaudey, directeur du pôle création au Cnap, Centre national des arts plastiques), Agnès Thurnauer (artiste).

16h45    Pause

17h00    Ranking et big data artistiques, mode d’emploi

Entretien entre Nathalie Moureau (économiste) et Marek Claaßen (directeur d’Artfacts.net).

17h45    Clôture

Organisateurs : DCC / Service de la Parole, en partenariat avec l’EUR ArTeC et l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis

Comité scientifique : Jean-Max Colard (DCC/Service de la Parole), Yves Citton (LHE U. Paris 8), Laurent Jeanpierre (CRESPPA, U. Paris 8), Nancy Murzilli (LHE, U. Paris 8).

Cette journée d’études s’inscrit dans le programme de recherche-création « Évaluation générale » (evalge.hypotheses.org) dont le Centre Pompidou est partenaire.

Ce travail a bénéficié d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme d’Investissements d’avenir portant la référence ANR-17-EURE-0008. En partenariat avec l’EUR ArTeC et l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis.

Programme-JE-14fev2020-CP